Quatre murs et un toit, Camille Anseaume



Camille Anseaume fait partie des rares auteurs dont je me procure le nouveau livre presque à l'aveugle. Qu'importe le sujet, je sais que je l'aimerai.
J'ai tellement adoré "Un tout petit rien", puis "Ta façon d'être au monde" ...

Ce livre-ci est un peu différent : Camille y parle de la maison de son enfance, que ses parents veulent mettre en vente. Elle y séjourne alors une dernière fois et nous conte ses souvenirs, pièce par pièce ...

Chaque chapitre est consacré à une pièce ou un endroit particulier de la maison : le banc de l'entrée où chacun laisse traîner quelque chose qu'il cherchera partout plus tard, le cellier et sa porte qui sert à filer en douce aux soirées interdites, la salle à manger et ses souvenirs de repas en famille, ...

En parallèle, Camille écrit son ressenti, de retour dans cette maison : les odeurs qui l'assaillent, le plancher qui craque, les fantômes du passé, et cette angoisse à l'idée de la vente.



 Le livre est court et se dévore très vite, comme un bonbon à la saveur de l'enfance. J'ai adoré la construction pièce par pièce, la nostalgie douce qui se dégage des souvenirs de Camille.

Les parents qui s'engueulent, les disputes dans la fratrie, les premières sorties, le béguin pour le copain de son frère, l'odeur des foulards de sa mère, on a tous cela dans nos mémoires.

L'écriture, la magie de l'écriture douce et belle de Camille Anseaume, que j'aime tant, est toujours là. Le livre est trop court, c'est mon seul reproche : arrivée (trop vite) à la dernière page, je voulais continuer à arpenter cette maison, que je connaissais dès lors un petit peu, et que Camille me chuchote encore et encore des secrets, des touts petits riens, mais qui construisent un enfant, comme autant de galets semés ici et là, et qui traceront sa route jusqu'à l'âge adulte.

Une très jolie lecture, touchante et nostalgique, que je vous recommande chaudement !

Vous pouvez aussi retrouver une mini interview de Camille Anseaume sur ses habitudes de lecture, ici !

Un tout grand merci aux éditions Calmann Lévy !

"Quatre murs et un toit", Camille Anseaume, Calmann Lévy, 2018, 162 p.


Commentaires

  1. C'est le genre de thématique qui me parle beaucoup en général, donc ce sera peut-être l'occasion de faire ma première rencontre avec l'autrice.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Nova Baby ! Oui, oui, lis-le, découvre-la .... ça en vaut la peine !

      Supprimer
  2. Encore une belle chronique qui me donne envie de découvrir ce livre ... et Camille Anseaume ... j’avoue que je ne la connais pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un auteur à découvrir, avec beaucoup de sensibilité

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...