Saint Nicolas, c'est qui celui-là ?



Tous les matins, au lieu de dire bonjour, Petit Loulou me dit "encore combien de jours avant Saint Nicolas ?". En voilà un  accueil qui me met de bonne humeur ! On a finit par compter les jours sur le calendrier, histoire qu'il se calme.

Oui, parce qu'en Belgique, Saint Nicolas c'est sacré. Bien plus que Noël, en tout cas chez nous. Et Petit Loulou, presque 7 ans (deux jours seulement après Saint Nicolas, conseil d'amie ne faites pas d'enfant en décembre), ne remet absolument pas en question l'existence du grand Saint (Mini Louloute, n'en parlons pas). L'an prochain, il n'y croira sans doute plus ... (snif).

En attendant, on a reçu ce magnifique album, pour rêver encore un peu ...

Si je vous dit que les auteurs sont Ian de Haes et Charlotte Bellière, le duo de "Imagine" (mon album doudou) et de "La petite vieille du rez-de-chaussée"  , bon, vous avez compris que ce n'est pas un énième album marketing sur le Grand Saint.

Ici, on fait la connaissance d'Antoine, au moment où il se fait copieusement engueuler par son instit, qui lui conseille de réfléchir à son comportement. Antoine, pour se consoler, va admirer l'avion dont il rêve dans un magasin de jouets, en soupirant....

Il croise ensuite une loooooogue file d'enfants qui patientent pour aller papoter avec un drôle de monsieur à barbe, habillé de rouge, avec une robe et un chapeau pointu ... "c'est carnaval, ou quoi ?", s'interroge Antoine.


Antoine ne sait rien de Saint Nicolas, et Arthus se charge de tout lui expliquer (le coup de la cheminée, de la lettre, des chaussons, de la chanson et tout et tout, et puis les cadeaux !).

Arrivé devant le grand saint, Antoine avoue qu'il fait plein de bêtises, et qu'il ne peut pas espérer de cadeaux ...



Mais Saint Nicolas voit tout (je le répète tous les jours à mes enfants sous forme de menace, oui oui), et il sait qu'Antoine fait aussi de bonnes et jolies choses :



Qui c'est qui aura donc son cadeau ???



Comme toujours avec Ian de Haes et Charlotte Bellière, c'est juste magnifique. Les dessins sont doux, tendres, auréolés d'une douce lumière et d'une ambiance de féerie et de fête : la nuit bleue, Saint Nicolas qui distribue les jouets, mais aussi la lumière douce du magasin de jouets, véritable caverne aux merveilles.

L'histoire ne se contente pas de présenter Saint Nicolas, mais adopte le point de vue d'un petit garçon ordinaire, qui fait des bêtises, qui se fait engueuler, mais qui, au final, mérite bien son cadeau, car il fait aussi des tas de bonnes actions, sans forcément s'en rendre compte ...

Ce qui me fait penser qu'on a tendance à beaucoup réprimander les bêtises, mais qui pense toujours à féliciter les petites actions du quotidien, un merci/s'il-vous-plaît, une vaisselle faite, de l'aide à la petite soeur, ... ?

Un très très bel album, autant graphiquement que dans l'histoire, qui présente le mythe de Saint Nicolas, en parlant aussi de la vie de tous les jours, parfait pour rêver avec nos petits loups, mais aussi pour réfléchir ....

Merci à Alice Jeunesse pour l'envoi de cet album.

"Saint Nicolas, c'est qui celui-là?", Ian De Haes et Charlotte Bellière, Alice Jeunesse, 2017

Commentaires

  1. Je l'ai acheté samedi lors de la foire du livre de Mons, et j'ai pu le faire dédicacer par l'auteure et l'illustrateur : un pur bonheur! Un magnifique album, c'est vrai. je ne peux m'empêcher de m'attarder sur les dessins que je trouve splendides. Et mon petit Hugo me parle aussi de saint Nicolas non stooppp :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, une dédicace, quelle chance ! J'avais rencontré l'illustrateur via Alice Edition à une soirée chez eux, et il est adorable. Ses illus sont juste magnifiques ... courage pour Hugo (et toi !), plus que 8 jours à tenir !

      Supprimer
  2. Très joli album qui m'a aussi permis de découvrir votre blog! J'ai mis un lien sur mon propre blog vers ce compte-rendu. Bonne continuation!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour votre commentaire ! Je ne parviens pas à voir votre blog , dommage ...

      Supprimer
  3. C'est bien vrai, St Nicolas comptait bien davantage que le père Noël dans mon enfance !
    Celui-ci n'a pas de croix sur sa mitre, dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tiens,je n'avais pas remarqué qu'il lui manquait la croix ... néanmoins, je pense que le livre a dû être imprimé avant cette stupide polémique ... merci pour ton commentaire Tania !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)