La chambre des merveilles, Julien Sandrel



Un samedi matin, Louis, douze ans, percute un camion de plein fouet sous les yeux de sa mère. Thelma, toujours vissée à son portable même le week-end, accro aux boulot, pressée, stressée, n'a pas écouté son fils qui voulait lui confier ses premiers émois amoureux. Et maintenant, Louis est dans le coma ... les jours passent, les médecins donnent à Thelma une date, date à laquelle ils débrancheront son fils. Ravagée par le chagrin, Thelma découvre sous le lit de Louis son "carnet des merveilles", toutes les choses qu'il rêve d'accomplir "avant de mourir" et décide, pour aider son fils à se battre pour vivre, de réaliser chaque merveille du carnet ...

Le résumé de ce roman, qui sortira demain, m'a tout de suite follement attirée.  Le bandeau rouge accompagnant le livre annonce un "coup de coeur éditorial dans le monde entier", avant même sa sortie, et m'a encore plus alléchée.

J'ai lu ce roman avec plaisir en deux petits jours, pressée d'en connaître la fin, et ce fut une lecture agréable, sans être un coup de coeur. Louis, dans son coma, entend sa mère, s'étonne de son audace à réaliser ses merveilles, du haut de ses 40 balais, lui qui a des rêves d'ado (mention spéciale à la rencontre avec Maître Gims ...).

Les personnages secondaires sont attachants également, que ce soit l'infirmière attentive, l'amie de Louis, ou son papa (là j'ai craint l'histoire d'amour bateau, et regretté quelques très grosses ficelles, mais l'auteur s'en tire bien au final).

Un bon moment de lecture donc, mais il m'a manqué de la profondeur dans l'écriture, je m'attendais peut-être à beaucoup, grâce au bandeau qui promettait un gros coup de coeur ... Je n'ai pas été emportée comme je l'aurais voulu ... mais je lis beaucoup de critiques extrêmement positives sur ce roman, qui est certainement promis à un grand succès. 


"La chambre des merveilles", Julien Sandrel, Calmann-Levy, sortie le 07 mars 2018

Je remercie les éditions Calmann-Levy, pour cette lecture ! 

Commentaires

  1. Il m'attend, dommage pour ce manque de profondeur mais si la lecture a été agréable c'est déjà un bon point, à voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est que mon ressenti, bien sûr ... sur Babelio, il y a beaucoup plus enthousiaste que moi. Je suis peut-être difficile ?

      Supprimer
  2. Toujours se méfier des bandeaux trop élogieux ;-) Pour ma part, même le résumé ne me dit rien du tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi le résumé m'a tout de suite attirée, et c'est le bandeau qui m'a fait miroiter le gros coup de coeur

      Supprimer
  3. Moi aussi j'attends souvent trop des romans qu'on nous présente d'emblée comme des coups de cœur... mais je ne suis pas toujours déçue ! Pareil, pour les livres dont on entend beaucoup parler, j'aime différer ma lecture pour ne pas me laisser emporter par l'euphorie du moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça me fait penser à "Et soudain la liberté", vu et re revu sur les blogs ... Je viens de le trouver d'occasion, et j'ai un peu peur de ne pas partager l'enthousiasme général, j'ai peur de le commencer ... ça met pas mal de pression !

      Supprimer
  4. J'ai l'impression de le voir partout en ce moment, la couverture est belle mais le résumé ne me tente pas vraiment.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)