"C'est l'histoire d'Euridice Gusmão, une femme qui aurait pu exister"



Dans les années 50, au Brésil, Euridice Gusmão, fille d'épiciers, épouse Antenor et devient femme au foyer. Elle commence une vie d'épouse traditionnelle, rythmée par les naissances, la cuisine, le ménage, et le dévouement à sa famille. Mais cette vie pétrie d'ennui ne suffit pas à Euridice, femme "aux milles talents", qui se prend bientôt de passion pour la cuisine, puis la couture, qu'elle tente de transformer de simples hobbys en activités plus ou moins professionnelles, toujours rabaissée et finalement empêchée par son mari, qui veut la maintenir au foyer.

Parallèlement, le roman aborde la vie de la soeur d'Euridice, Guida, qui s'est enfuie de chez leurs parents pour suivre un homme, et toutes les péripéties qui en suivront, jusqu'à ce que les deux soeurs se retrouvent.

Ce livre m'a réjouie de mille façons : d'abord l'écriture, vive, virevoltante, pleine d'humour, est un régal ! Ensuite les personnages : Euridice est hyper attachante, et le roman est plein de petites disgressions dans la vie des voisines, des hommes de son entourage, et qui fait prendre au livre les allures d'un conte : à aucun moment je ne me suis ennuyée, et j'aurais voulu qu'il y ait 500 pages, pour que je me régale encore et encore de ces milles et une petites histoires, tour à tour drôles, étonnantes ou émouvantes.

Euridice est une femme extraordinaire coincée dans un rôle de femme ordinaire : ses talents sont pris pour des lubies, son dévouement jamais remercié, mais, loin d'être triste, l'auteur - qui est une véritable conteuse d'histoires- nous entraîne dans un roman optimiste sur l'émancipation des femmes.


Un très gros coup de coeur !


"Les milles talents d'Euridice Gusmão", Martha Batalha, Denoël, 2017



Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...