"Fièvre", Megan Abbott


De temps en temps je me laisse tenter par un polar, tant que celui-ci que traite pas de meurtres/disparitions/horreurs à propos d'enfant, et ne soit ni gore si sanglant (oui, ça restreint quelque peu, mais je me protège un minimum).

Je ne connaissais Megan Abbott que de nom, mais me voilà conquise ! Dévoré en quelques trajets en train, ce thriller est diablement prenant et efficace ...


La quatrième :

Deenie et ses meilleures amies Lise, Gabby et Skye ne pensent qu'à une chose : qui l'a déjà fait ? est-ce que ça fait mal ? Elles passent leur temps à pianoter nerveusement sur leur téléphone et à échanger les derniers potins du lycée. 
Un matin, en classe, Lise est prise d'une violente crise de convulsions et transportée aux Urgences. Deux jours plus tard, Gabby subit le même type de crise. Deenie s'inquiète. Est-ce un virus ? Serait-ce lié à leur folle baignade dans le lac interdit ? 
Alors que les théories les plus fumeuses circulent et que les autorités médicales semblent dépassées, la panique submerge petit à petit la communauté entière. Qui sera la prochaine victime de cette mystérieuse fièvre ?

Megan Abbott installe très vite une certaine atmosphère, lourde de tensions et le lecteur ne peut plus s'arrêter de lire, effrayé par ce qui arrive aux jeunes héroïnes ... qui se révèlent elles-mêmes passionnantes, dans leurs secrets, leurs tourments, leurs émois. L'auteur nous plonge dans l'adolescence américaine typique, et ce roman m'a tout de suite fait penser à Laura Kasischke et Joyce Carol Oates, pour l'ambiance glauque et malsaine, et surtout pour la façade toute proprette de "l'american way of life", qui dissimule tant de noirceur sous les sourires des jeunes filles ...


L'intrigue n'évolue pas très vite, mais le roman se dévore, et se révèle un excellent thriller, qui vaut surtout pour son ambiance, ses descriptions moites du mystérieux lac, de l'épidémie, de la panique des parents, et de l'adolescence américaine.

Une auteur que je relirai avec plaisir !


"Fièvre", Megan Abbott, Le Livre de poche, 2016




Commentaires

  1. Tous les ingrédients sont là pour me plaire !!!

    RépondreSupprimer
  2. La comparaison avec Joyce Carol Oates suffit à me convaincre ! Je pense le lire dès que j'aurais l'occasion, surtout que j'aime beaucoup les ambiances malsaines en littérature, et surtout dans les thrillers / polars !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai apprécié l'histoire et l'ambiance mais j'ai tout de même trouvé quelques longueurs ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...