"Tout n'est pas perdu", Wendy Walker



Encore un très bon thriller psychologique publié chez Sonatine !

Alan Forrester, psychiatre, nous parle du cas de la jeune Jenny, sauvagement violée dans les bois par un inconnu lors d'une fête étudiante, et à qui on a administré un traitement afin qu'elle oublie tout de ce viol ...

Jenny reprend alors sa vie d'avant, sans avoir aucun souvenir de son agression. Mais est-ce finalement une bonne chose ? Le jour où l'adolescente tente de mettre fin à ses jours, on s'aperçoit que ce traitement pose question.  Défilent alors dans le cabinet d'Alan la jeune victime, mais aussi ses parents et leurs secrets et problèmes de couple, le petit frère, les amis, ... Le psychiatre entend toutes les confessions et veut rendre à Jenny sa mémoire, pour qu'elle affronte son traumatisme.

Au fur et à mesure de l'intrigue, le narrateur s'implique un peu trop dans les histoires de ses patients, au point de les manipuler pour faire avancer l'enquête dans la direction qu'il choisit ... selon ses intérêts.

Au début, j'ai trouvé l'écriture assez froide, pleine d'explications scientifiques sur le fameux traitement (inventé) d'altération de la mémoire, et j'ai eu un peu de mal à être en empathie avec les personnages.

Mais, au fur et à mesure, l'intrigue se complexifie, les personnages laissent apparaître leurs failles, et le roman devient réellement palpitant. Je l'ai lu en quelques jours, et j'ai beaucoup aimé, au final, sans que ce soit un coup de coeur, contrairement à "Tout ce qu'on ne s'est jamais dit" , de Celeste Ng, beaucoup plus émouvant selon moi.

Car, malgré le côté addictif de l'intrigue (ce qu'on recherche principalement dans tous ces thrillers psychologiques, depuis "La fille du train", aux "Apparences" etc), c'est ce qui m'a manqué dans ce livre, un peu plus d'émotion. L'écriture est assez distante, et le narrateur pas toujours franchement sympathique. Les intrigues plus secondaires qu'apportent les parents de Jenny et leurs secrets scotchent le lecteur et donne du corps à l'intrigue principale.

Le thème est intéressant : vaut-il mieux vivre avec un événement traumatisant et l'affronter ? Ou l'oublier, faire mine de reprendre sa vie comme si de rien n'était ?(et ne pas pouvoir chercher le coupable, dans ce cas-ci, courir le risque de le laisser recommencer, laisser le crime impuni).


Extrêmement bien ficelé, ce roman offre de nombreux rebondissements dans son intrigue, et excelle dans sa catégorie avouée de page turner , promesse d' un bon moment de lecture, mais au final sans être un réel coup de coeur, par manque d'émotion, pour ma part ;-)


Extrait :

Il l’a suivie à travers les bois derrière la maison. Le sol était jonché des débris de l’hiver, des feuilles mortes et des brindilles qui étaient tombées au cours des six derniers mois et s’étaient décomposées sous une couverture de neige. Elle l’a peut-être entendu approcher. Elle s’est peut-être retournée et l’a peut-être vu portant la cagoule en laine noire dont les fibres ont été retrouvées sous ses ongles. 

Lorsqu’elle est tombée à genoux, ce qui restait des fragiles brindilles s’est brisé comme des vieux os et a écorché sa peau nue. Son visage et sa poitrine étaient plaquées contre le sol, probablement par l’avant-bras de l’agresseur, et elle a dû sentir la brume des arroseurs automatiques qui aspergeaient la pelouse à peine six mètres plus loin, car ses cheveux étaient mouillés lorsqu’on l’a retrouvée.


"Tout n'est pas perdu", Wendy Walker, Sonatine, 2016

Commentaires

  1. Tu es à fond dans les Sonatine en ce moment!! Et j'avoue qu'à chaque fois, ça donne très envie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ma période "thriller psychologique" ... j'aime bien parce que, contrairement à d'autres, ils ne sont en général pas trop trash ni violents, se concentrant sur le côté psycho donc ...

      Supprimer
  2. tu sais que tu m'as redonné envie de me plonger dans de bons polars?! J'ai acheté Les lieux sombres de Gillian Flynn en poche il y a quelques temps! Tu as déjà lu S.J.Watson? Une chouette maison d'édition en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "les lieux sombres" est très bon ! Watson ne m'a pas laissé de souvenirs impérissables .... "avant d'aller dormir" c'est ça ? Une lecture plaisante mais sans plus, pour moi. Mais G. Flynn est bien meilleure !

      Supprimer
  3. C'est dommage que les personnages n'aient pas été attachants... Je crois que j'ai lu assez de thrillers maintenant pour que ce soit un truc qui me rebute un peu.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...