"Nos vies insoupçonnées", comme une bulle de magie


J'ai deux chroniques de romans qui patientent gentiment que je veuille bien les écrire, j'allais m'y mettre, et puis j'ai lu ce roman, en une après-midi de soleil, et soudain l'ordre d'importance été bouleversé ...

C'est un joli coup de coeur que ce livre, commandé pour le boulot, chipé pour moi (ça devient une habitude !). D'abord, futilement, la couverture est superbe. Ensuite, tout le reste suit : l'écriture sublime, les histoires qui prennent aux tripes, tout.



Ce ne sont pas des nouvelles, c'est bien un roman que nous offre ici Anaïs Jeanneret, mais découpé en plusieurs parties, chacune suivant un personnage, et nous verrons que ceux-ci se rejoignent, se frôlent, leurs destins s'enlacent, s'entrelacent, ils sont reliés comme par un fil suspendu dans les airs. Leurs "vies insoupçonnées" , leurs tourments, leurs secrets, leurs blessures, leurs regrets.

La petite fille perdue qui se cache sous l'armoire dans la classe de l'institutrice qui rêve d'un enfant, la femme mariée et malheureuse qui repense à son amour perdu et à sa vie gâchée, la journaliste vedette qui a eu la gloire et qui s'éteint sans (re)connaître les gens, le commissaire solitaire qui a soudain le coup de foudre, tous les personnages sont vibrants d'émotion.

L'écriture d'Anaïs Jeanneret est magnifique, sa plume glisse et coule jusque dans nos coeurs, et elle déroule le fil de son histoire avec une certaine magie, nous entraînant dans un bonheur de lecture, qui m'a fait regretter de ne pas avoir acheté son roman pour moi, pour le garder jalousement dans ma bibliothèque.

C'est le genre de roman que je passerai à une amie, à ma mère, en disant "tiens, tu vas adorer", et puis j'aurai raison. Le genre de bouquin sur lequel je vais scotcher un petit coeur en post-it rose, à la bib, et le conseiller à mes lecteurs.

Une très très belle lecture, à découvrir sans hésiter !



"Nos vies insoupçonnées, Anaïs Jeanneret, Albin Michel, 2016

Commentaires

  1. ça c'est un procédé que j'affectionne particulièrement : faire rejoindre plusieurs histoires, faire rencontrer les personnages, un peu à la "Love actually" :) Je le retiens, mais j'attendrai de le croiser à la bibli : je n'ai plus de place chez moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiiii, Love Actually, c'est un peu ça, mais un poil plus tragique tout de même hein (j'adore ce film !!!!).

      Supprimer
  2. PS : je peux à nouveau envoyer mes commentaires, youpie!!

    RépondreSupprimer
  3. Ouah ! Tu en parles super bien ! Ça donne envie ! Qu'est-ce que j'aurais donné pour travailler en bibliothèque !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;-) Oui, je te confirme, c'est le bonheur !

      Supprimer
  4. Je n'aurais pas parié dessus a priori, mais ton article est tentant, comme ce genre de livres où les fils finissent par se rejoindre (et s'il y a du tragique, c'est encore mieux).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a du tragique ... C'est émouvant et merveilleusement bien écrit ...

      Supprimer
    2. Ah ben moi je n'aime pas le tragique. Du coup, ça me tente beaucoup moins... :-(

      Supprimer
  5. Ta chronique donne vraiment envie de s'y plonger ! Du coup, je l'ajoute à ma WL sans chercher plus loin (j'espère que tu apprécies ce témoignage de confiance aveugle ^^)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...