"Les derniers jours de Rabbit Hayes"



Amis lecteurs, je reviens aujourd'hui avec une chronique d'un roman qui est en train de beaucoup faire parler de lui sur les blogs. J'ajoute à ce débordement d'enthousiasme ma petite pierre, mon gros coup de coeur, mon avis sur cette jolie pépite...

"Les derniers jours de Rabbit Hayes" est le premier roman traduit en français d'une certaine Anna McPartlin, irlandaise qui a "fait une carrière dans le stand- up" (je ne sais même pas ce que cela veut dire), avant de se mettre à l'écriture.

En neuf petits jours, nous suivons la famille Hayes, qui accompagne les derniers moments de Mia, dite Rabbit, qui est en train de perdre bataille contre le cancer.

Autour de Rabbit, ses parents Jack et Molly, sa fille de 12 ans, Juliet, ses frères et soeurs, ses neveux, sa meilleure amie, Marjorie. Tous se soutiennent pour ne pas tomber, se succèdent au chevet de Rabbit, se préparent à l'inévitable, et aux questions délicates qui en découlent (qui prendra soin de Juliet, les funérailles à organiser, ...).

En parallèle, nous plongeons avec Rabbit dans ses souvenirs, et surtout dans le sillage de Johnny, son grand amour perdu, qu'elle retrouve à chaque dose de médicament, à chaque plongée dans le tunnel de l'inconscience. C'est par ce biais-là que nous découvrons qui fut Rabbit, sa jeunesse, son amour condamné, sa force et son courage.

Les proches, autour du lit de la mourante, s'engueulent joyeusement, pleurent, rient, partagent des souvenirs, se serrent les coudes.

Ce roman, autour d'un thème grave et pas follement réjouissant (la fin de vie et le deuil), parvient à nous faire rire plusieurs fois, surtout grâce à sa galerie de personnages attachants.


Le lecteur est prévenu, en commençant le livre, que Rabbit ne s'en sortira pas, que nous suivons ici ses derniers jours, qu'il n'y aura pas de happy end. Cela pourrait être terriblement plombant.

Et pourtant.

Et pourtant, on se prend à encourager Molly, la mère, qui poursuit l'oncologue les bras chargés des dossiers qu'elle a sortis d'Internet, et qui prouvent qu'il se trompe, que sa fille s'en sortira. On l'aime, Molly, on la voudrait pour maman. Elle est extraordinaire, de ténacité, et d'humour, malgré la situation. 

Et pourtant, on rit, on sourit, on suit avec délice cette famille 
"souvent chaotique, parfois exaspérante et toujours très aimante"

C'est un roman qui fait du bien, et je sais que c'est étrange de dire cela à propos d'un bouquin qui a quand même tout pour être triste.





La couverture est magnifique, aussi, minuscule détail, mais qui ajoute encore un point au coup de coeur immense qu'est ce roman, à partager, à faire lire, à savourer ...


 "Les derniers jours de Rabbit Hayes", Anna McParlin, Le Cherche Midi, 2016

Commentaires

  1. CE livre à l'air sympa, je vais le rajouter à ma Wish-list. Merci pour cette découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, tu ne le regretteras pas ! Et bienvenue par ici ;-)

      Supprimer
  2. A lire ton billet je me remémore cette belle lecture ; le thème n'était pas drôle drôle et pourtant, quelles émotions, quel humour tendre!
    Stand up, ce ne sont pas ces artistes debout face au public racontant des tas de trucs pour en général les faire rire?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Keisha ! Merci pour ton commentaire !

      Mon ami Google me confirme ton hypothèse ;-)

      Un humour tendre, c'est tout à fait ce que j'ai aimé dans ce roman !

      Supprimer
  3. J'aime bien les romans qui font rire à propos de sujets graves. Et si en plus Keisha a aimé, je note !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux le noter sans hésiter ... et il est dans les caisses arrivées à la bib (sous deux mille autres !) ;-)

      Supprimer
  4. Je l'ai commencé sans avoir compris de quoi ça parlait. Je l'ai abandonné très vite. Le ton ne me convenait pas.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette superbe chronique qui m'a replongée dans l'un de mes plus gros coups de coeur de ce début d'année !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'attends de lire ta chronique avec impatience ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...