Pêle-Mêle c'est le mal (pour ta PAL)



Une virée chez Pêle-Mêle, c'est toujours l'excitation de parcourir, la liste de mes envies à la main, les rayons débordants,  en vue de trouver le Graal, planqué entre deux piles de bouquins qui traînent. Il faut savoir chercher, fouiller, tout retourner. C'est presque une expédition digne des soldes : on s'habille léger parce qu'on aura trop chaud, à rester deux heures à fouiller partout, on a en tête les titres à trouver, on prend son grand sac de courses .... Et soudain, là, tu le vois, LE bouquin que tu t'es retenu d'acheter à la Fnac hier à 25€, il est là, tout en haut, tu réprimes ton petit cri d'excitation, tu attrapes un tabouret et tu sautes dessus, re petit cri quand tu vois son prix (6 €), et hop tu le planques dans ton giga sac de course avant qu'un autre te le vole.

C'est gai !

Bon,  petite déception, je n'ai pas trouvé mon Grand Graal, "Le Passe-Miroir", mais j'ai déniché des pépites ...

Que je vous montre, juste pour le plaisir !

 Premier trésor, "Camille, mon envolée", récit d'une mère qui a perdu sa fille de 16 ans, emportée en 4 jours par une fièvre subite. J'y allais à reculons, je l'ai feuilleté, reposé, repris, reposé, me suis engueulée moi-même ("tu es beaucoup trop sensible pour lire ça, ça ne sert à rien de s'angoisser inutilement, repose-moi ça et va chercher un inoffensif Tatiana de Rosnay !"). Et puis. Je l'ai pris. Je le lirai quand je serai un peu moins à fleur de peau (pour mes 54 ans ?).


Quand j'en aurai le courage, je lirai ce très beau livre ...

 Deuxième trésor, "Une odeur de gingembre", une histoire d'amour au Japon, sous forme épistolaire (oui, je suis faible, le jolie édition est un critère de sélection parfaitement futile).

Oh, la jolie édition .... on retrouve la branche de cerisier au début des chapitres !



Troisième craquage, "Kinderzimmer", de Valentine Goby, dont le sujet n'est de nouveau pas du tout adapté aux lecteurs sensibles : l'histoire d'une jeune femme enceinte, déportée dans un camp en 1944, et de la Kinderzimmer, la chambre des nourrissons, du camp ...
Celui-là me fait un peu peur tout autant q'il m'attire ...

Au rayon jeunesse, j'ai craqué pour les 900 pages de l'intégrale de la série " 4 filles et un jean", sûrement un contrecoup des trouvailles précédentes, un peu trop plombantes ... Oui, c'est pour ados, mais je m'en fiche, ça va me vider la tête, et ça me donne envie de ressortir mes vieux Judy Blume adorés. Cet exemplaire est fatigué, s'ouvre tout seul, a été lu, savouré, dévoré, et ça se voit. Comme une promesse de lecture "feel good" ...



Ensuite, le gros pavé romanesque, Prix Pulitzer, acclamé partout, autre promesse de grand récit romanesque : "Toute la lumière que nous ne pouvons voir", histoire d'amour entre une jeune aveugle et un orphelin (bon, pas gai non plus), pendant la guerre. Celui-là même qui coûtait un demi bras à la Fnac, donc.

The futur coup de coeur ???

Autre roman de ma liste, autre petit cri quand je l'ai découvert au hasard d'un rayon "sentimental", coincé entre Marc Lévy et Barbara Taylor Bradford (mais que faisait-il là ???), "Mémoires d'elles", vu sur plusieurs blogs, une histoire d'amitié amoureuse entre deux femmes, malmenées par leurs maris.



Autre trouvaille, "Fin de mission", recueil de nouvelles sur la guerre en Irak, et futur cadeau ... à moins que je n'essaie de le lire d'abord ? 


Ce qui est magique, dans un livre de seconde main, c'est de trouver des petites notes, des petits mots, ...


Et enfin, parce que je suis une super maman qui pense à ses minis lecteurs d'amour, j'ai fureté dans le tas de Belles histoires à 1€ pour en ramener trois sympas (Petit Loulou fait une fixette sur les histoires de Nowel ces temps-ci), et j'ai déniché une histoire de la famille souris (qui en fait sont des écureuils, hein, Petit Loulou) qu'il m'avait réclamé justement hier (avant de chouiner parce que celle qu'on avait appartenait à la bibli, et qu'on a dû la ramener, ben oui, Petit Loulou, toi fils de bibliothécaire, tu ne saisis pas bien le concept de bibliothèque ? Ne pleure plus, maman va chez Pêle-Mêle demain, va).

"La mode rétro à colorier", est un petit cadeau pour ma maman, dingo de coloriage (coucou Maman !).

Les craquages pour Petit Loulou et Mini Louloute ! (et Maminou ...)

Avec tout ça, ma PAL va encore déborder .... Mais qui s'en plaindra ? ;-)


Commentaires

  1. Je n'ai pas (encore?) parlé de "Mémoire d'elles" ni de "Toute la lumière..." sur mon blog mis ça a été deux superbes lectures!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu les as lus aussi ? Vivement que je lise ton avis ! Merci pour ton commentaire, à bientôt !

      Supprimer
  2. De belles lectures en perspective, mais tu as raison Kinderzimmer fait peur!! je garde un bon souvenir de Mémoires d'elles... J'ajoute ton blogue à ma liste à lire! :O) À bientôt...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'ai fait de même avec le tien ! À bientôt !

      Supprimer
  3. Il faut vraiment que je retourne chez Pêle-mêle! J'adore la maison d'édition Gallmeister et ce titre me tente bcp! Un très jolie butin une nouvelle fois! Tu me fais sourire quand tu parles des cris de joie intérieurs quand on déniche un nouveau roman à petit prix, c'est du déjà-vu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et cette bouffée d'adrénaline quand tu te diriges vers la table des nouveautés, que tu scannes vite des yeux tout en cherchant ton Graal, et que tu as envie de figer les gens en criant "stop ! on ne bouge plus ! c'est moi qui cherche d'abord !" ;-)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...