vendredi 15 juin 2018

Un mariage anglais, Claire Fuller




Dès les premières lignes, j'étais ferrée.

Prise dans une grande histoire d'amour, de couple, de trahison, mais aussi de livres, de littérature, d'écriture, de création.

Ingrid est mariée au célèbre écrivain Gil Coleman, qui fut d'abord son professeur de littérature à l'université. La belle étudiante et le charismatique professeur entament une liaison, et très vite Ingrid se retrouve enceinte. Désormais mariée à Gil, avec deux enfants, Ingrid est cloîtrée à la campagne tandis que Gil joue à l'écrivain à succès, en multipliant les conquêtes. Frustrée, la jeune femme entreprend l'écriture de lettres à son mari, qu'elle dissimule dans ses livres ... Et un jour, Ingrid disparaît sans laisser de traces.

Onze ans plus tard, Gil croit apercevoir sa femme disparue, se lance à sa poursuite et se blesse. Nan et Flora, leurs deux filles, veillent alors sur lui, tandis que le lecteur découvre une à une les lettres d'Ingrid, qui entend dire "sa vérité sur leur mariage".

Quel immense coup de coeur que ce roman !

L'histoire alterne les lettres d'Ingrid, qui dévoile son mariage avec Gil depuis leur rencontre, et les chapitres dans ce présent où elle a disparu depuis des années. Je me suis plongée dans cette lecture avec délice, sans temps mort. J'ai adoré les lettres, sensibles et intelligentes, qui dévoilent les désillusions d'une grande amoureuse, sa difficulté à s'épanouir dans la maternité, ses doutes et ses frustrations. Ingrid ne s'épanouit que sous l'eau : elle va nager la nuit, sous la pluie, quand ses filles dorment, et se retrouve libérée de ses tourments. De lettre en lettre, son ressentiment envers Gil grandit : elle lui a sacrifié ses études et sa soif de liberté, quand lui la trompe sous ses yeux et la néglige.

Au présent, Nan et Flora, leurs deux filles soignent un Gil vieillissant, tout en se déchirant à propos de leur mère disparue. Où est passée Ingrid ? est-elle partie ? s'est-elle noyée ? Nul ne le sait, et son absence est un énorme bloc de silence et de non-dits entre les membres de cette famille.

Le roman est prenant, envoûtant, entêtant, et superbement écrit. Ingrid est magnifique et mystérieuse, Nan et Flora sont émouvantes, Gil est tour à tour un homme fascinant et un sale con égoïste.

J'ai lu ce livre avec délectation, dès les premières lignes j'ai su que ce serait un coup de coeur. Il aborde également les thèmes de la création, avec de beaux passages sur l'écriture et la littérature, dans la bouche d'un Gil charmeur dans son rôle de prof.

Minuscule bémol sur l’ambiguïté de la fin, qui m'a un peu frustrée ...

Un excellent roman, que j'ai terminé à grands regrets ...


"Un mariage anglais" (Swimming lessons), Claire Fuller, Stock (La Cosmopolite), 2018,  448p.

2 commentaires:

Laissez-moi un petit mot ;-)