"La folle rencontre de Flora et Max", comme une bouteille à la mer


Deuxième roman de Coline Pierré que je lis, après "Ma fugue chez moi", deuxième bonne pioche !

Écrit à quatre mains avec Martin Page, ce roman épistolaire met en scène deux ados un peu paumés, Flora et Max. Tous deux sont enfermés : Flora est en prison après avoir violemment agressé une fille de sa classe, et Max n'ose pas sortir de chez lui et a quitté le lycée, victime de crises d'angoisse et de tétanie.

Max, le premier, écrit une lettre à Flora, qui lui répond. Peu à  peu, ils se découvrent et se livrent, et leurs lettres vont être pour eux un petit phare, une source de lumière et de joie, prisonniers qu'ils sont chacun à leur manière.

L'histoire de Flora est celle de la violence du harcèlement scolaire, tandis que Max souffre de sa phobie du monde réel. L'une rêve d'évasion et de sortie, l'autre ose à peine sortir un demi pied et survit pendant des mois sans mettre le nez dehors.

Chacun à sa façon apprivoise la solitude, mais leurs lettres, lancées comme des bouteilles à la mer ou des bouées de sauvetage, vont peu à peu devenir leur point d'ancrage, ce qui leur permet de tenir, de s'accrocher à la vie, et, au bout, de voir la fin du tunnel de sortie(s) .


Un très joli roman, lumineux et positif, lu au soleil en deux petites heures, deux belles plumes à suivre ...


"La folle rencontre de Flora et Max", de Coline Pierré et Martin Page, L'école des loisirs, 2015


Commentaires

  1. Il a l'air vraiment bien, ce roman! Et j'aime beaucoup cette habitude, que tu as, de prendre en photo l'intérieur des livres! C'est génial!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi !!! Je me mets à la place du lecteur qui aurait envie de feuilleter le livre, et j'aime l'idée de proposer un extrait à lire !

      Supprimer
  2. Une belle rencontre pour moi aussi.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...