"Les disparus du Clairdelune", second tome d'une saga à couper le souffle


Après avoir découvert le premier tome de la Passe-Miroir, "Les fiancés de l'hiver" , j'ai attendu patiemment mon anniversaire pour qu'une bonne âme m'offre la suite (coucou frérot ! et merci !).

Cette suite, en voici le pitch :




Cette chronique ne dira rien à ceux qui n'ont pas encore lu le premier tome de la saga (au fait, qu'attendez-vous ?), quant aux autres, j'imagine qu'on est tous d'accord pour dire que ce second volet des aventures d'Ophélie (et de Thorn) est juste MAGIQUE !

Le premier tome était déjà un coup de coeur, mais souffrait de quelques longueurs dans son intrigue, or ici, tout est passionnant, de la première à la dernière ligne (si je vous révèle que je l'ai terminé à minuit, je pense que ça veut tout dire).

Ophélie est donc nommée Vice-conteuse de Farouk, et est ainsi beaucoup plus exposée à la Cour et à ses intrigues qu'avant, cachée sous son déguisement. De mystérieuses disparitions inquiètent le Pôle et Ophélie se retrouve à enquêter, avec un timing très serré (notre ami Archibald - que je visualise bien sous les traits de Brad Pitt blondinet- est un des disparus). 

Parallèlement aux enlèvements, le personnage de Farouk prend de l'importance (et du mystère), ainsi que celui de Thorn. Arrêtons-nous deux minutes sur Thorn, personnage donc du fiancé-froid-et-hautain, imbuvable dans le premier tome. Sans pour autant faire de la romance l'intrigue de premier plan, Christelle Dabos fait tout de même avancer doucement le bazar. Thorn nous apparaît avec des failles et des fêlures, et même des sentiments ... Si je vous dis que je l'imagine sous les traits d'un genre de Darcy froid, vous comprenez que boum, ça y est, j'ai un petit faible pour lui. On est tout de même très loin de la romance bateau, et il faudra encore bien les deux tomes suivants pour que ça bouge plus, mais il y a de l'espoir...

Le rythme soutenu de l'intrigue ne faiblit jamais, on enchaîne les chapitres l'oeil rivé sur le réveil en se promettant que celui-là c'est le dernier parce que quand même il est vachement tard, puis on se laisse avoir par le suivant.

Ophélie est entraînée dans des intrigues où les ennemis sont invisibles, et reçoit de mystérieuses lettres la menaçant de mort si elle ne renonce pas à son prochain mariage avec Thorn.... La pression des ces menaces et de l'enquête pour retrouver les disparus, tout cela à quelques jours du mariage plonge Ophélie dans une tornade de péripéties.

La réapparition du grand oncle archiviste et de la maman d'Ophélie est propice à quelques nouveaux petits belgicismes qui m'ont bien fait sourire ...

Le parallèle avec Harry Potter se fait à nouveau sentir ici, puissance dix, tant l'imagination de l'auteur foisonne : elle nous invente des mots, des pouvoirs, des personnages, des lieux incroyables, elle a réellement réussi à tisser tout un monde à elle, riche et passionnant. Le regret que j'évoquais dans ma chronique du premier tome (qu'Ophélie ne fasse pas plus usage de ses dons de liseuse et de passe-miroir) ne vaut plus du tout dans ce second volet, où ces deux idées sont bien exploitées !

Qu'es-ce que le cinéma attend pour acheter les droits des bouquins??? première question qui me vient.

Quand sort le troisième tome ???????? deuxième question, et je soupire déjà en pensant à l'attente...

Bref, un énorme coup de coeur pour une saga qui vaut largement le détour, ado, adulte, fan du sorcier à lunettes, fan des personnages maladroits et un tantinet rétros, foncez, c'est un bonheur de lecture !



"La passe-Miroir", tome 2, Les disparus du Clairdelune, Christelle Dabos, Gallimard jeunesse





Commentaires

  1. Oh oui il y a tellement de possibilités pour un film! Mais j'aurai peur que pour de l'argent, les réalisateurs dénaturent totalement l'oeuvre (un peu comme pour la série L'épreuve de James Dashner entre autres :/)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bha, regarde, pour Harry Potter, ça donne quand même vachement bien non ?

      Supprimer
  2. Tu me donnes envie de me replonger dans une saga jeunesse ! Je n'ai rien lu d'aussi bon qu'Harry Potter dans le genre, mais cette fois)ci il me semble que je ne serai pas déçue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Harry Potter reste au-dessus, mais cette saga est très très bonne, et pas du tout orientée "ado" ... Je serid curieuse de connaître ton avis !

      Supprimer
  3. J'ai trouvé le deuxième tome excellent également (chose tellement rare pour une second tome! Qu'il faut applaudir ça!).

    RépondreSupprimer
  4. Grâce à toi, je suis très très très tentée.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne lis pas ta chronique parce que je ne veux pas me faire d'idée avant la lecture. Mais il est dans ma PAL, et je repasserai pour te donner mon avis et voir si on a le même.

    RépondreSupprimer
  6. Ta chronique est très intéressante ! J'ai beaucoup aimé le deuxième tome, et je l'ai même préféré et j'aime beaucoup Archibald :) Moi aussi j'ai fais ma chronique : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/04/la-passe-miroir-t2-les-disparus-du_87.html

    Bisous, Mélanie

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...