On traverse les miroirs dans "Les fiancés de l'hiver" ...


"Les fiancés de l'hiver", premier tome de la série "La Passe-Miroir", est un roman jeunesse. Comme l'était, à la base, Harry Potter ... ce qui na pas empêché des millions d'adultes de dévorer les romans ... Cette série fantastique est à rapprocher de cette saga, ainsi que l'impression d'entrer dans un univers tout à fait particulier, presque aussi passionnant que celui de Poudlard ...




Ophélie est une jeune fille effacée, cachée derrière ses lunettes et son écharpe élimée, mal fagotée, qui ne s'intéresse qu'à son Musée, là-bas, sur Anima. Elle a un don, c'est une liseuse : elle peut lire le passé des objets qu'elle touche. Un autre de ses dons : passer à travers les miroirs (très pratique pour échapper à la séance de shopping forcé, de passer par le miroir de la cabine d'essayage ;-).

Ophélie est, du jour au lendemain, fiancée à Thorn, un énigmatique et distant membre du clan des Dragons, et contrainte de le suivre à la Citacielle, où l'hiver règne, où les illusions trompent le monde, où les clans s'affrontent, un royaume d'intrigues et de complots.

Ophélie se cache sous l'identité de Mime, le valet de Berenilde, la tante de Thorn, chez qui elle reste calfeutrée, par peur de la réaction des autres clans face à l'arrivée d'une fiancée d'Anima. Mais dans quel but est-elle fiancée à Thorn ? Pourquoi doit-elle cacher sa véritable identité ?


Énorme pavé de 500 pages, ce premier tome d'une saga qui en comportera quatre (le deuxième est déjà sorti), se déguste et se savoure, on plonge dans ce monde comme dans un rêve.

L'univers de la Citacielle, d'Anima, du Pôle, est très bien maîtrisé et plein d'inventivité : les fameux dons de chaque personnage sont originaux et je me suis évadée dans cette lecture, presqu'autant qu'avec Harry Potter, qui est la saga qui se rapproche le plus de ce genre littéraire, dans mes lectures personnelles.

L'intrigue connaît cependant quelques longueurs et j'ai regretté que les dons de liseuse et de passe-miroir d'Ophélie ne soient pas plus exploités : elle les utilise finalement très peu et ça m'a déçue, car c'était ce qui m'avait attiré dans la quatrième de couverture. De même, son écharpe, qui s'enroule autour d'elle, qui dort, qui râle parfois, aurait pu être beaucoup plus approfondie et avait l'étoffe d'un personnage à part entière.

Le premier chapitre m'a un peu induite en erreur dans ce même sens : j'adorais l'idée du bâtiment des Archives de mauvaise humeur, et l'écriture de cette partie m'a vraiment rappelé Harry Potter, mais ensuite l'auteur abandonne cela, ce que j'ai trouvé dommage.



Le personnage de Thorn est assez détestable et le reste dans ce premier tome. J'avais peur que l'intrigue ne fasse "Harlequin" avec un fiancé- froid -et- distant- qui -cacherait- un -homme -tendre mais- blessé- dont -l'héroïne -parvient- à- briser- la glace, enfin ce genre de grosses ficelles sentimentales.

Mais non, Thorn reste de glace. A voir ensuite comme cela va évoluer ...

J'ai l'air de râler comme ça, mais j'ai tout de même dévoré les 500 pages en une grosse semaine, et j'attends avec impatience la suite ... Ophélie est une héroïne extrêmement attachante et l'univers construit est truffé de trouvailles et d'inventivité. L'histoire devient réellement palpitante à la deuxième moitié du roman, et j'espère que le second tome ("Les disparus du Clairdelune") m'enchantera tout autant ...

Un mot, pour finir, sur la couverture, superbe, qui fait du livre un bel objet ...

Et un petit clin d'oeil : en tant que Belge, j'ai repéré dans la bouche de l’archiviste (au premier chapitre) deux ou trois formules qui paraissent sans doute bizarre, mais qui sont ... du wallon ;-)

Christelle Dabos est française mais vit en Belgique ... ceci explique cela ;-)


Commentaires

  1. Coucou se livre est dans ma pal et j'ai beaucoup aimé ta chronique, elle change un peu dz toute celle que j'ai lue mais me donne envie de lire se livre quand même.

    RépondreSupprimer
  2. Hey ^^
    J'ai beaucoup apprécié ta chronique (plus que la mienne :D). J'avais peur aussi pour Thorn mais non et c'est, je trouve, ce qui rend ce personnage mystérieux ^^ Par contre, je n'ai pas fait attention aux tournures. :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un petit mot ;-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...